Sélectionner une page

Dévaler les pistes de ski, vous adorez. Et pour cause, vous partez chaque hiver à la montagne, mais cette année est un peu particulière, car vous attendez un bébé. Alors, peut-on skier enceinte ? Bien qu’une grossesse ne soit pas une maladie, existe-t-il des recommandations particulières ? On vous répond.

femme enceinte ski

Skier enceinte au premier trimestre, est-ce possible ?

À moins d’avoir un avis négatif de la part de votre médecin, faire du ski enceinte de 1, 2 ou 3 mois n’est évidemment pas interdit. D’autre part, les chutes ont un impact généralement plus minime sur l’embryon au début de votre grossesse. Bien sûr, il faudra doubler de prudence et de vigilance, quel que soit votre mois de grossesse.

Quelles sont les précautions à prendre pour faire du ski enceinte ?

Bien que le risque zéro n’existe pas, voici une petite liste de recommandations pour skier avec un peu plus de sécurité : 

  • Si vous êtes débutante, ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour commencer à apprendre le ski. Gérer ses spatules est maitre de sureté pour vous et votre futur bébé.
  • On oublie les pistes rouges, les noires et le hors-piste. 
  • On maitrise sa vitesse de pointe.
  • Surtout, soyez vigilante concernant la présence des autres skieurs. Le risque peut venir d’autrui. Dans ce cas, il vaut certainement mieux privilégier des vacances aux sports d’hiver hors grande affluence. Par exemple, skier au mois de mars présente moins de danger que durant les vacances scolaires de février.
  • Ne poussez pas vos limites et faites des pauses.

Quid du deuxième et troisième trimestres de grossesse ?

L’affaire se corse un peu pour les futures mamans. Faire du ski enceinte de 3 mois ou plus, sera déjà beaucoup moins recommander. Avec le ventre qui tend à s’arrondir de plus et plus et le centre de gravité qui se modifie, attention aux pertes d’équilibre. Au niveau du fœtus, une chute peut avoir des conséquences directes comme des traumatismes ou des lésions. 

Chez la femme enceinte, l’utérus, qui a pour rôle de protéger les organes intra-abdominaux, devient particulièrement vulnérable en cas de chute. Les risques de rupture utérine, d’accouchement prématuré sont réels et peuvent affecter la santé de la future maman et de son bébé à naître. Un décollement placentaire peut être provoqué par les vibrations de vos skis sur les pistes. Prudence !

Que faire au ski quand on est enceinte ?

Bonne nouvelle, les stations de ski proposent des activités qui s’adapteront mieux à votre grossesse. Alors, plutôt que de rider sur les pistes, essayez par exemple la randonnée en raquette et allez à la découverte des sublimes paysages de montagne. Vous pouvez aussi pratiquer le ski de fond qui sera moins dangereux que le ski alpin, mais plus physique.

Partir à la montagne enceinte l’hiver est également un moment privilégié pour prendre soin de vous. Un spa, un massage, se décontracter au chalet avec un livre et un chocolat chaud… les idées détentes ne manquent pas.

Quels vêtements de ski de grossesse choisir ?

Même si vous choisissez de ne pas skier enceinte, il vaut mieux bien s’équiper, surtout si vous décidez de randonner. En décembre et janvier, les températures à la montagne sont souvent négatives et piquantes. 

Les pantalons de ski de grossesse n’existent pas vraiment. En début de grossesse, les futures mamans peuvent encore porter un pantalon de ski “normal” et une taille au-dessus si besoin. Par contre, opter pour un pantalon de grossesse de randonnée est une solution pour garder votre bidou bien au chaud. Les vestes de ski doivent emmitoufler correctement votre ventre.

Pour les chaussures, en fonction de votre trimestre de grossesse, vous ne choisirez pas les mêmes. Des chaussures chaudes à lacets les premiers mois et des bottes style “Moon boot”, à enfiler sans effort quand le ventre empêche de se baisser jusqu’aux pieds. Si possible, adoptez des bottes avec crampons. Les semelles lisses, sur la neige et les plaques de glace, sont une source de chutes ! Vous trouverez facilement des crampons à ajouter sur vos chaussures si vos semelles n’en disposent pas.

Peut-on skier enceinte, le mot de la fin

Skier enceinte ou non est propre à chaque future maman. Comme nous l’avons mentionné, attendre un bébé n’est pas une maladie. Mais il faut garder à l’esprit que des risques importants existent en pratiquant certains sports, dont le ski. 


VOUS AIMEREZ AUSSI


stations de ski proches de paris
les activités en montagne été en famille

Bannière Chalet-Montagne.com

Rédaction : Anaëlle DG